accueil         |      contact


Page photos

 


Nicolas
Nicolas Herrmann a étudié le piano de 9 à 13 ans... tout en gratouillant quelques chansons sur la guitare familiale. Tout à changé quand son frère Laurent gagna une guitare électrique, rouge à faire enrager un taureau lors d'un concours de chant en 1986. C'était une évidence ! Nicolas jouerait de la guitare électrique. Il n'avait que 13 ans. Plus tard, à la fin de son adolescence, il butina dans plusieurs petits groupes, de Saint-Louis à Strasbourg. En 2002, avec Philippe Haag, ils fondèrent le groupe Les persuaders.
(cliquez sur l'image ci-dessous)


Durant 3 ans, ils écumèrent tous les endroits branchés et débranchés autour de la capitale européenne, particulièrement dans le pays voisin.
Ils sévissent toujours et encore (pour notre plus grand bonheur) dans la région de Strasbourg.


Jean
Jean Herrmann. Adolescent, il a commencé par écrire de petits poèmes et puis surtout des chansons. De fil en aiguille la guitare a suivi afin de mettre tout cela en musique. Elle ne l'a plus quittée depuis... l'envie d'écrire non plus. Après de rares petits concerts en solo il tourna la page. Plusieurs années passèrent avant qu'un coup de vent capricieux ne lui remette cette page devant ses yeux. Capucine, Nicolas et Laurent étaient là pour veiller au grain et faire en sorte qu'il reste à la page. C'était reparti comme en 40 comme disait l'autre. Le groupe les amis de Bernadette était né.

.


au Willerhof, juillet 2012


Cliquez sur les images pour les agrandirs avec une meilleure résolution (photo François Herrmann)

Et la chanson l'hiver passé (photo : François Herrmann)


 



 


 


Capucine
Capucine Molle a
commencé la musique très tôt. Après deux années d'initiation au rythme, elle étudia la flûte à bec dès l'âge de 6 ans chez Régine Challard (professeur de flûte à la comcom de Hirsingue en Alsace). Comme sa grand-maman était organiste à l'église de son village, elle a chanté tout naturellement dans la chorale. Un peu plus tard, elle étudia le chant lyrique avec Annick Gueneux. Née sous le signe d'air et ne manquant pas d'air non plus, elle a une très bonne oreille et possède cette faculté que beaucoup de chanteurs et chanteuses lui envient : elle chante juste.


Laurent
Laurent Herrmann (djembé, chant, guitare accoustique et basse). C'est le dernier venu chez les amis de Bernadette. Son instrument de base est la guitare et le chant. Pour nous accompagner dans nos délires, il s'est mis à la basse, au djembé et au cajon. Un touche à tout, mais perfectionniste dans l'âme. S'il n'est pas derrière un instrument, vous le trouverez en train de rénover un appartement, dégommer des arbres dans la forêt avec sa tronçonneuse, préparer quelques mosaïques pour sa prochaine expo, chercher à grignoter quelques secondes sur un marathon, descendre à toute vitesse une montagne lors d'un triathlon, négocier des contrats professionnels avec des pilotes de course ou bien encore ruiner les pneus arrière de sa bécane (une Ducati 999 superbike 140cv) sur les circuits de France et de Navarre. Le soir venu, il aime endormir ses enfants en leur chantant des chansons à la guitare avant d'aller au lit. Ça le calme... parfois.

         
       
   
      accueil         contact